-

Cliquer pour retourner vers la page d'accueil du vigneron.

PINOT NOIR




Génériques

GENERIQUES  Haut de la page.

   

Pinot noir  2008
Cuvée Ludivine

Il présente un ensemble fruité qui est loin d’être fade, mais un peu confit et subtilement épicé.
Le dosage de l’élevage est parfait, mais la bouche est un peu alcoolisé (14 deg).
La finesse du nez laisse à augurer d’un bel avenir.
Un vin largement qualitatif.


Apogée : 20014/2016+
Dégustation : avril 2012

 

Haut de la page.

Pinot noir  2008

Teinte foncée.
Perception concentrée de la matière, fruit sirupeux, léger accent oxydatif qui provient d’un élevage sur lies et de la vinosité qui est évidente.
Cerise noire et griotte se disputent la vedette.
Un très bon pinot pour lequel il faudra vérifier l’évolution.


Apogée : 20010/2012
Dégustation : avril 2012

 

Haut de la page.

Pinot noir  2006
Cuvée Ludivine 

Exaltation cadrée de vinosité en fruits rouges avec de la fraîcheur et une belle race de griotte en bouche.
Proche d'un coup de cœur.
Apogée : 2010/2012.


Apogée : 20010/2012
Dégustation : septembre 2008

 

 

Haut de la page.

Pinot noir  2005
Cuvée Ludivine 

Robe rouge foncé brillante d'un pinot d'une année concentrée.
Le nez profondément fruité et complexe (cerise confite et à l'eau-de-vie, la prunelle) est d'une grande tenue et aussi d'une importante charpente en alcool avec un boisé qui est impeccablement dosé (petit accent de chicoré).
La bouche montre son beau gras, son coffre ainsi que sa longueur soyeuse pleine de tanins excellents, mais encore très jeunes.
Dommage que la fin de bouche chauffe un tout petit peu.
Il est très proche d'un double coup de cœur qu'il méritera peut-être d'ici peu.
C'est de toute façon un fort coup de cœur.


Apogée : 2009/2013+?
Dégustation : août 2007

         

 

Haut de la page.

Pinot noir  2004
Cuvée Ludivine 

Grenat aux reflets rubis.
Nez d'un boisé un rien enjôleur et un peu crémeux (moka) et avec des épices (poivre, girofle) et des fruits noirs (raisins noirs, cassis, mûre).
Bouche de race, de caractère et de matière sous une texture de mâche très agréable.
Au palais, il démontre aussi son poids et sa force.
La granulosité des tanins propre au millésime s'accorde parfaitement à la grande origine de ces raisins.
Un cachet fort avec des compromis idéaux.
C'est un intense coup de cœur.


Apogée : 2008/2011+
Dégustation : août 2007

         
 

Haut de la page.

Pinot noir  2003
Cuvée Ludivine 

Robe sombre.
Soutenu d’arômes puissants, intenses et riches, le nez doit encore se dégrossir pour orienter une vinosité encore camouflée par la jeunesse du vin.
Ce pinot dispense en attaque une grande densité de matière appuyée d’une charge tannique impressionnante pour l’Alsace.
Ces tanins ne sont pas franchement secs car la finale rassure d’une intégration réussie dans une acidité très satisfaisante.
Senteurs peu développées mais complexes de prune, de myrtille, de cerise noire, de moka, de kirsch et d’amaretto.
Un vin de garde.
Proche d’un coup de cœur.


Apogée : 2007/2012?
Dégustation : janvier 2005

Haut de la page.

Pinot noir  2001
élevé en fût de chêne 

Des arômes de groseille, de banane et de chicorée.
Bouche parfaite entre la fraîcheur d’une profusion fruitée, les tannins du raisin et le boisé fondu de l’élevage.
Pour récapituler, un pinot noir d’une matière assez serrée, d’une rectitude fruitée acide de bon aloi et sur une extraction tannique judicieuse.
Un vrai ambassadeur, par sa limpidité de style et sa bonne origine.
Excellent.


Apogée : 2003/2005
Dégustation : novembre 2002

 

Haut de la page.

 PINOT NOIR VINIFIE EN BLANC 


Pinot 2005
Cépage pinot noir

Une cuvée de pinot noir vinifié en blanc.
Robe orange pâle aux dégradés saumonés.
Nez de noisette grillée sur un fond particulier de fruit ferme (pomme verte, noix, airelle).
Bouche puissante où les agrumes du fruit se mêlent à ceux d'un boisé enjôleur qui ne s'avère pas envahissant.
Voici un vin original.

Apogée : 2009/2011
Dégustation : septembre 2007

Haut de la page.