-

Cliquer pour retourner vers la page d'accueil du vigneron.

PINOT GRIS




Génériques
VT et SGN

GENERIQUES  Haut de la page.

   

Pinot gris 2005
Tradition Hugel

Une robe d'accents de style: jaune laiton et mâte, d'agitation épaisse.
Une façon aromatique sans outrance, mais contenue et vineuse.
Un peu d'alcool et un palais qui ne se heurte pas.
C'est un pinot qui tient la route.

Apogée
: 2009/2011?
Dégustation : novembre 2009

Haut de la page.

Pinot gris 2000
Tradition Hugel

Densité de la robe jaune profonde au disque large.
Le nez possède beaucoup de caractère. Empreinte sèche et complexe. Floral (violette), fruits confits, peu beurre rance, cuir et une touche épicée qui se prononce (cumin frais, fenouil et serpolet).
Attaque de bouche fondue, moelleuse qui se retranche dans une structure de matière au caractère très corsé en finale.
Un superbe pinot non consensuel qui exprime une personnalité affirmée.
Coup de cœur mérité.


Apogée
: 2005/2008
Dégustation : octobre 2005

         

Haut de la page.

 RECOLTE DU SPOREN ET DU PFLOSTIG 


Pinot gris Jubilee 2008

Robe jaune avenante.
Nez sur un peu de crème, de la mirabelle, du bouillon blanc et subtilement sur l’eucalyptus et le camphre.
Bouche racée sur des amers typiques du grand cru rappelant la boisson schweppes.
Un vin long et dans le genre "force tranquille", mais un rien alcoolisé.
Il n’est pas loin d’un coup de cœur.


Apogée
: 2013/2016
Dégustation : novembre 2012

Haut de la page.

Pinot gris Jubilee 2000

Fruit timide mais délicat, subtil et complexe.
Un peu melon, crème, lait d’amande, floral tendre et épicé (basilic et fleurs de moutarde).
Le palais poursuit cette ligne directive par son attaque tendre, un fruit fin peu incisif, mais progressif et soutenu.
Harmonieux, ouvert, ample et long, il se montre charpenté et la finale se parsème d’une saveur en bois de réglisse.


Apogée
: 2005/2008
Dégustation : octobre 2005

Haut de la page.

Pinot gris  Jubilee 1998

Robe limpide d’une épaisseur patente à l’agitation.
Un fléchage de fragrances intenses, condensées, expressives et d’un classicisme de bon ton sur le coing, de la peau séchée de pomme rouge, de l’abricot sec, des amandes effilées et de la frangipane.
Bien corsé, ample, puissant, charpenté et racé, ce vin invoque sans esbroufes la satisfaction licite de ce cépage sur un grand terroir adapté.
Finale cadrée, d’une fibre assez désaltérante quoique complexe, remplie de quelques promesses encore mais déjà très lisible et accessible.
Excellent.

Apogée : 2003/2006
Dégustation : octobre 2003

Haut de la page.

VENDANGES TARDIVES - SELECTIONS DE GRAINS NOBLES  Haut de la page.

 VENDANGES TARDIVES 


Pinot gris 1999
VT 

Robe or clair d’effet.
Comme de coutume, l’une de ces grandes spécialités du domaine se reflète bien, mais dans la définition du millésime qui s’avère un peu monocorde ou atténué et qui n’a pas donné le décollage que l’on aurait pu espérer.
Des saveurs glissantes assez gourmandes de cire d’abeille, de bergamote et de douces épices qui se fondent à la matière.
Si la longueur n’est pas impressionnante, il y a de la couleur dans la texture et l’alcool n’est pas envahissant.
Une très bonne VT qui n’évoluera jamais plus qu’attendu tout en procurant déjà un réel plaisir.

Apogée : 2010/2013+
Dégustation : août 2010

Haut de la page.

Pinot gris 2001
VT 

Robe jaune or aux dégradés cuivrés.
Dans cette VT, dès l’olfaction, on perçoit que la puissance du cépage est transcendée par le botrytis et conquise par un fondu aromatique notable, d’une volubilité qui ne force pas. C'est en effet un édifice de netteté en arômes qui indique la grande façon: riche éventail sur la liqueur de fraise, une douce marmelade d’abricot/pomme, de la poire séchée, de poudre de lait ainsi qu’un peu de morille et de tabac côtoyant des senteurs rappelant la terre ou l’humus. Tout cela confie la vraie classe d’expression d’un grand terroir.
C’est un ensemble ravissant et harmonieux; de bout en bout, il subsiste sensuel, finement soutenu par une acidité bien en place et noblement "champignonné", avec une texture de velours d’une grande générosité en saveurs et d’une tension sans bousculade qui apporte cette grande allonge "tranquille".
C’est pour le moins un beau coup de cœur.

Apogée : 2007/2011+
Dégustation : février 2006

         

Haut de la page.

Pinot gris 1996
VT 

Robe citron aux discrets reflets fluorescents.
Intense, assez fougueux et omniprésent sur des arômes assez étonnants de confit d’ananas, de mangue en confiture, d’anchoïade, de lait caillé, de lait de coco, un peu de macaron, de la fleur de pissenlit et du tabac frais, le vin est en accord avec ce millésime (1996) vertueux qui fait fi de toutes impressions sucrailleuses et rompt aux facilités d’approche (pas pour le domaine Hugel s'entend!) d'autres millésimes qui font devanture d'un gras de structure inné. 
On est transporté ici par une acidité clinquante mais loquace, énergisante et délicieuse.
Finale étirée, dessinée et assez perçante en toute fin de bouche mais relativement adoucie par une matière concentrée aux effets de pulpe de mangue et de groseille à maquereau qui donne à l’ensemble un judicieux contre-poids et procure un sentiment de contraste "équilibré".


Apogée : 2003/2007
Dégustation : octobre 2003

         

Haut de la page.

 SELECTIONS DE GRAINS NOBLES 


Pinot gris 1998
SGN

Robe bouton d’or, grasse et brillante.
Un nez fascinant, pur et multicolore de figue, d’abricot, de beurre d’orange, de raisin rôti, de pralin, de miel peu capiteux et d’épices douces.
D’un gras et d’une liqueur éblouissants, cette SGN déroule comme un dandy ses sensations gustatives dans le grain d’une matière serrée à la finesse parfaite.
L’impériale longueur et le raffinement de la trame acide de soutien sont d’une verve transcendante.
Du plus, cette cuvée très riche est destinée à un avenir radieux.
L’accord avec un foie gras d’oie s’impose.


Apogée : 2008/2014?
Dégustation : octobre 2003

         

Haut de la page.