-

Cliquer pour retourner vers la page d'accueil du vigneron.

PINOT BLANC




Génériques

GENERIQUES  Haut de la page.

Auxerrois 2012

Pomme, miel, floral tendre, d’un dynamisme moyen comme ce cépage, mais il ne se révèle pas light, ne flanche pas en final et délivre même une certaine structure corsée.
Il trouvera facilement sa place avec une volaille rôtie au miel de lavande ou des plats exotiques.


Apogée
: 2014/2016
Dégustation : août 2013

Haut de la page.

Pinot blanc 2012

Agréable teinte avec un disque assez épais.
Nez carré, amandé, de pistache, un peu sur le carvi/tabac et bien vineux comme le 2010.
La bouche se révèle un peu rustique, mais d’une bonne concentration.
Finesse modérée et une persistance qui est plus que honnête.
Il est, dans le temps, à boire assez vite.


Apogée
: 2013/2014
Dégustation : août 2013

Haut de la page.

Pinot blanc 2010

Nez vineux, intense et sur un arôme d’asparagus et de noisette.
Bouche épurée et persistante.
Ce pinot a besoin d’un passage en carafe dans son jeune âge.
On le verrait bien en accompagnement d’asperges sauce hollandaise ou mimosa.


Apogée : 2013/2016
Dégustation : mars 2012

Haut de la page.

Auxerrois  2010

Nez assez puissant et avec du coffre. Notes de caramel au beurre.
Le palais est racé, de caractère et fruité.
Un bon vin qui mérite une garde de 2 ans minimum.

 
Apogée : 2015/2017
Dégustation : mars 2012

Haut de la page.

Auxerrois  2010
Lilou

Cet auxerrois provient de la gamme douceur qui met à profit la générosité du soleil du millésime.
Bouche relativement moelleuse contrebalancée par l'acidité et sur des saveurs d'abricot et d'agrumes.
Belle harmonie générale.
Il est proche d'un coup de coeur.

 
Apogée : 2014/2016
Dégustation : mars 2012

Haut de la page.

Auxerrois  2009
Turckheim

Arômes de pomme et de fleurs, discret, assez rond et chaleureux.
Bouche assez équilibrée d'une matière moyennement concentrée.


Apogée : 2012/2014
Dégustation : septembre 2011

Haut de la page.

Auxerrois  2006
Cuvée rare

Reflets or de la teinte.
Force abricotée et intensité d’une marmelade d’orange au nez.
Le botrytis a largement contribué à l’expression, car il est noblement perceptible comme digne d’intérêt.
En bouche: fleurs blanches épicées et une plénitude du gras de la matière qui est impressionnante.
Ce vin, du niveau d’une SGN, doit vieillir longtemps et la preuve en est apportée par le fait qu’une longue aération l’avantage beaucoup.
Finale puissante qui est contrebalancée par une avenante amertume.
C’est un grand coup de cœur.

Apogée : 2011/2014+ ou beaucoup plus
Dégustation : juin 2007

         

Haut de la page.

Auxerrois  2005

Robe jaune d’une teinte légèrement dorée.
Nez frais de pomme et de kiwi.
Bouche d’un fruit très généreux, mais aussi très tonique, d’une large acidité gourmande compensée d’un gras sous-jacent.
Construit, nerveux, concentré et sans concession; nous sommes bien en présence d’une excellente cuvée équilibrée et multiforme.
C’est un coup de cœur.

Apogée : 2008/2010+
Dégustation : novembre 2006

         

Haut de la page.

Auxerrois  2004
Cuvée rare

La robe est nettement dorée.
Le nez capture la noblesse des arômes d’une vendange très mature et du champignon botrytis.
Des éthers fins et des senteurs balsamiques, de colle blanche, de mandarine, de crème de marron, de banane séchée.
Bouche onctueuse, grasse, appuyée d’un fruit très profond et d’une superbe fraîcheur.
La longueur est énorme.
L’auxerrois poussé à son paroxysme ; cela tombe à point car c’est la grande réussite de ce cépage dans le millésime.
C’est un double coup de cœur.

Apogée : 2011/2016+
Dégustation : octobre 2005

         

Haut de la page.

Auxerrois  2001
Tête de cuvée

Ce cépage, pour cette cuvée, est le résultat d’un traitement inaccoutumé d’une vendange récoltée très tardivement.
Nez de compote de pommes, de pommeau de Normandie, de tabac et d’hydromel.
Bouche pleine, confortable, délicate, corsée, d’une texture moelleuse et délicieuse, d’un bon soutien acide avec un naturel d’expression étonnant.
Un vin superbe et entièrement abouti qui fera merveille sur une tarte ou un feuilleté de pommes ou de poires à la cannelle.
Un très beau coup de cœur.


Apogée : 2003/2006
Dégustation : juin 2003

         

Haut de la page.