-

Cliquer pour retourner vers la page d'accueil du vigneron.

GEWURZTRAMINER




Génériques
Grands Crus
VT et SGN

GENERIQUES  Haut de la page.

 

Gewurztraminer 2009
Les Princes Abbés

Voici un "sympathique" gewurztraminer qui dans le contexte peu facile du millésime réunit l'équilibre correct entre le fruit, l'alcool et une amertume conscrite; c'est le signe d'un beau travail dans la vigne comme en cave.
Nettement floral (rose, acacia, aubépine) bien que d'une accointance fruitée préservée, il sait rester digeste, aromatique et agréable à boire sur plusieurs verres.
Dans la tonalité du demi-sec à moelleux, ce vin agrémentera plats exotiques et fromages un peu corsés.

Apogée
: 2012/2016
Dégustation : août 2012

Haut de la page.

GRANDS-CRUS  Haut de la page.

 KESSLER 


Gewurztraminer Kessler 2005

Agréable robe jaune nuance vermeil et d'éclat.
Nez de glycine/rose/lavande, d'abricot, de vanille naturelle et d'une frange minérale sur la pierre mouillée.
De la plénitude, de la race, de la complexité dans un équilibre qui est quasi souverain.
C'est un vin d'aplomb bien façonné dans les termes de ce grand cru.
La cire d'abeille ou l'ambre se pointent délicatement.
C'est un coup de c?ur proche du double.


Apogée
: 2012/2015+
Dégustation : août 2012

         

Haut de la page.

Gewurztraminer Kessler 2002

Robe d'un disque assez épais.
Floral complexe (mimosa, lilas, rose, sureau), fruits exotiques fermes (carambole, pastèque et un peu de melon d’Israël) avec l’accointance glycérinée de sa belle origine.
Moelleux comme serré également, il est charpenté, d’une sève de matière étirée et racée, mais surtout et aussi fortement subtile.
La toute fin de palais démontre sans ambages la noblesse de ce terroir pour ce cépage.
C’est un joli coup de cœur.


Apogée
: 2007/2011+
Dégustation : mai 2006

         

Haut de la page.

Gewurztraminer Kessler 2000
 

Robe jaune de disque épais.
Sagement mais noblement parfumé, il déploie toute la sympathie de sa palette aromatique dans le giron des fleurs de rose et de sureau plus un fruité de poire jaune.
Bien dans l'essieu de ce Grand Cru, il dispose d’un fruité modérément stratifié mais goûteux, fondant, tendre et délicat.
la finale peu épicée assure une confortable longueur et une harmonie manifeste.
Un gewuztraminer sans failles.

Apogée : 2005/2006
Dégustation : mars 2004

Haut de la page.

 KITTERLE 


Gewurztraminer Kitterlé 2005

Robe déjà d'un joli doré.
Nez voluptueux et riche à la fois avec une forte présence de glycérine que des saveurs complexes interpénètrent dans un fondu remarquable.
De la rose, de la tangerine et du miel d'acacia.
Grande longueur et ce caractère minéral qui s'immisce en douceur.
C'est un coup de cœur.

Apogée
: 2010/2013+
Dégustation : mars 2009

         

Haut de la page.

Gewurztraminer Kitterlé 2003

Robe jaune citron assez clair.
Nez graduel dans lequel on perçoit une charpente modérée, un vrai fond et la noblesse d’arômes qui ne leurrent pas, car ils manifestent une grande origine; miel d’acacia et du sureau.
Bouche parfumée, très florale et assistée en agrumes d’orange amère très attirants.
Finale pas envahissante dans le moelleux, mais rond et qui aussi se corse avec faveur.
Très bonne persistance.
Il mérite un coup de cœur.

Apogée
: 2007/2009+
Dégustation : mars 2004

         

Haut de la page.

Gewurztraminer Kitterlé 2001

Un vin dans lequel le terroir affirme nettement de sa marque l’expression variétale.
Ample et bien campé dans la carrure de ce grand cru, on détecte dans ce vin robuste quelques senteurs de poire mûre, de mangue, de litchi, de miel d’acacia et de terres cendrées.
D’une conformation structurée, assez racée et ferme, il écoule sans peine la charge en sucres résiduels.
Finale sur un fruit profond et épicé avec une charpente en alcool relativement confortable.
A deux doigts d’un coup de cœur.


Apogée : 2005/2008
Dégustation : mars 2004

Haut de la page.

VENDANGES TARDIVES - SELECTIONS DE GRAINS NOBLES  Haut de la page.

 VENDANGES TARDIVES 


Gewurztraminer 2007
VT Cuvée Christine

Couleur éloquente du tri réalisé (jaune profond reflet orange).
Mandarine/macaron, acidité assez faible ou peu pourfendeuse, mais tangible et suffisante.
Bouche grasse, liquoreuse, calibrée en finale sur des amertumes tenaces, longues, fines et d'empreinte (propres au millésime 2007).
Un vin qui trace, mais jusque où? A contrôler dans la durée.
C'est un coup de c?ur.


Apogée
: 2013/2016+?
Dégustation : août 2012

         

Haut de la page.

Gewurztraminer 2001
VT Cuvée Christine

Nez particulièrement prenant, mais mesuré, fin et varié, au grand parfum noble comme de caractère.
Caramel, marron, orangette et fleurs séchées.
Attaque de bouche opulente sur le beurre ou sur un gras manié d’un superbe fruit qui enfle toutes les papilles sans jamais dépareiller à la finesse. Des sensations tactiles qui étendent la gamme jusqu’au bout.
Retour sur l’amande et dans une puissance de corps qui est très nourrie en saveurs complexes.
C’est un double coup de cœur.


Apogée
: 2007/2013+
Dégustation : avril 2006

         

Haut de la page.

Gewurztraminer 2000
VT Cuvée Christine

Robe lourde et jaune-argenté.
Le nez très riche laisse transparaître un étal de miel d’acacia et plus discrètement une fragrance de pétales de rose qui n’a pas fini de se développer.
Ce vin est copieusement gras, opulent, mais aussi magnifiquement racé et équilibré.
D’une grande force tranquille, il est d’un classicisme de style de haute volée qui accapare l’attention du début à la fin.
Finale serrée et sur l’extrait de la réglisse plus du poivre noir qui attestent de la jeunesse de ce vin qu’il faut encore garder en cave.
C’est un coup de cœur facilement enlevé.


Apogée
: 2007/2012 ?
Dégustation : mars 2004

         

Haut de la page.

 SELECTIONS DE GRAINS NOBLES 


Gewurztraminer 2000
SGN Cuvée Anne

Arômes sphériques et enveloppés de glycérine d’une bonne façon. La liqueur teinte en arrière-fond et la devanture aromatique est sur des fleurs, de la cire (térébenthine), de la croûte de pain et du miel sans lourdeur, mais on ressent aussi la charpente en alcool, bien que sans excès.
Bouche délicieusement parfumée de miel, de fleurs et d’épices tendres.
Finale ample, corsée et d’une force qui invite à l’attendre un bon moment.
Longueur importante.
Il mérite presque un coup de cœur.


Apogée
: 2008/2010+
Dégustation : juin 2006

Haut de la page.