-

Cliquer pour retourner vers la page d'accueil du vigneron.

MUSCAT




Génériques

GENERIQUES  Haut de la page.

Muscat 2011

Vraiment entre le 2007 et le 2005 dans le commentaire, avec encore plus de définition, de longueur, et d’un mentholé/chlorophylle/ail des ours/floral genre frésia jaune qui augurent encore plein d’avenir vu l’équilibre génréral.
Superbe gras, croquant parfait, un peu de cerise confite et d’autres rémanences encore.
Un coup de cœur proche du double.


Apogée
: 2013/2018+
Dégustation : juin 2013

         

Haut de la page.

Muscat 2007

Robe à la teinte beaucoup moins jaune claire que les millésimes précédents.
Finement épicé en curry, poivre gris et/ou menthe poivrée, sur les fruits du raisin de muscat de qualité/pastèque juteux plus une déclinaison florale évidente (fleurs jaunes et blanches : genre frésia, seringa).
Un déroulement exemplaire et délicat en bouche.
Classicisme des sensations organoleptiques: attaque un peu salée puis le côté glycériné, une fine acidité et une tendre amertume et enfin un retour parfumé floral/épices/raisin frais.
Il mérite facilement un coup de cœur.
Apogée : 2009/2012.


Apogée
: 2009/2012
Dégustation : novembre 2008

         

Haut de la page.

Muscat 2005

Robe claire très brillante.
Intensité parfumée florale (glycine) et de fruits acidulés.
Bouche pulpeuse, concentrée en saveurs, longue et rémanente.
Un très léger sucre à fondre et une amertume de pépin de raisin de style.
C’est un coup de cœur.


Apogée
: 2008/2010+
Dégustation : avril 2007

         

Haut de la page.

Muscat 2004

Nez sagement parfumé (fleurs printanières, pâte de curry) et correctement fruité (poire).
Bouche fluide, florale, plutôt ronde et glycérinée avec en toile de fond le petit accent revêche de l’année et la typique amertume du cépage en finale, mais d’une finesse modérée.
Il est d’une discrimination tactile de texture un peu moins subtile que les millésimes précédents (2002 et 2001).
Association intéressante avec un plat oriental.

Apogée : 2005/2007
Dégustation : novembre 2005

Haut de la page.

Muscat 2002

Comme pour le millésime précédent (2001) ce vin délivre une jolie limpidité expressive.
Plus musqué et d’une exubérance florale moins appuyée, il s’avère aussi frais bien qu’un peu plus rond et doté d’une persistance parfumée pareillement intense.
Ce très bon vin, par sa délicatesse, ravira les instants d’apéritif.
A deux doigts d’un coup de cœur.


Apogée
: 2004/2005
Dégustation : avril 2004

Haut de la page.

Muscat 2001

Voici un merveilleux muscat plein de fragrances et sans faux goûts.
Abondamment parfumé (floral ; pivoine, chlorophylle et un peu ananas frais) il est noblement exubérant et finement poivré.
La bouche est dans le continuum du style maison par des intonations en saveurs d’une grande netteté et la spontanéité expressive qui convient idéalement pour cette variété de vin.
En somme, une cuvée parfaitement fondue, fraîche, délicate et goûteuse.
Un bon modèle pour ce cépage qui atteste ici à foison de multiples rémanences gracieuses comme la pêche blanche, un aspect floral (muguet) et de la coriandre.


Apogée : 2004/2005
Dégustation : mars 2004

         

Haut de la page.