-

Cliquer pour retourner vers la page d'accueil du vigneron.

PINOT GRIS




Lieux-dits
VT et SGN

LIEUX-DITS  Haut de la page.

 HERRENREBEN 


Pinot gris 2010
Herrenreben

Voici absolument une superbe cuvée de pinot gris qui réunit toutes les qualités souhaitées pour un grand terroir granitique : structure, équilibre qui est impérial, pureté et fraîcheur de la matière plus une longueur impeccable de bouche.
La somme des saveurs et arômes sonne avec justesse aussi bien dans la complexité que la précision : arômes agreste et herbacé (coumarine, basilic), sylvestres (bois de santal, sapin), fruités (orange, pêche et en bouche l’amande fraîche, l’abricot).
C’est un fort coup de cœur très proche du double.

Apogée : 2013/2016+
Dégustation : septembre 2013

         
 

Haut de la page.

Pinot gris 2009
Herrenreben

Nez fumé, épicé et subtilement floral.
Bouche avec un fond moelleux et d’une concentration fruitée intéressante.
Une cuvée riche qui doit absolument attendre quelques années.

Apogée : 2014/2016
Dégustation : février 2011

 

Haut de la page.

Pinot gris 2008
Herrenreben

Robe plus soutenue que le Linsenberg de la même année.
Nez d'accointances exotique léger (kaki), floral (tous types), riche, avec du sous-bois (bois de santal).
Bouche séveuse, pulpeuse, riche avec un caractère certain plus un sucre qui va s'harmoniser.
Un vin plus moelleux que son voisin le Linsenberg.
C'est un beau pinot gris proche d'un coup de coeur qui conviendra à une cuisine généreuse et crémée (poissons en sauce et volailles).

Apogée : 2012/2015
Dégustation : janvier 2010

 

Haut de la page.

Pinot gris 2006
Herrenreben

Belle robe jaune assez limpide au disque épais.
Très bonne facture fruitée et fumée au nez avec un sous-bois d'un ton frais.
L'acidité est d'assistance et les amertumes très mûres et rémanentes pour accompagner un fruit qui est confit.
Tout va vraiment bien.
Il est très proche d'un coup de cœur.


Apogée : 2010/2013+
Dégustation : octobre 2008

 
 

Haut de la page.

Pinot gris 2005
Herrenreben

Jaune très lumineux.
Association de parfums floraux, de fruits délicats (l'ananas frais par exemple), de menthe ainsi qu'une sensible minéralité.
La pureté de la vendange et l'équilibre sont très évidents.
Un pinot gris fondant et profond.
C'est un coup de cœur.


Apogée : 2009/2012+
Dégustation : juin 2007

         
 

Haut de la page.

Pinot gris 2004
Herrenreben

Une approche olfactive sans extravagance qui s'agrémente d'une note de sous-bois. 
Bouche fluide, souple, d'une concentration honnête et surtout d'un dessin d'acidité sans reproche. 
Un vin relativement facile et peu compliqué. Les très légers sucres résiduels gagneront un peu à se fondre. 


Apogée : 2008/2009
Dégustation : novembre 2005

Haut de la page.

Pinot gris 2002
Herrenreben

Beaucoup de tenue au nez, de la fraîcheur (menthol), abricot, raisin sucré, un peu floral (marguerite) et sel de céleri.
Un fruit gourmand et fondant, une structure fine dans le cachet d’expression qui est aussi celle du terroir, ce qui n’est courant pour le cépage.
C’est un pinot gris vraiment recommandable.


Apogée
: 2006/2008
Dégustation : mars 2005

 

Haut de la page.

Pinot gris 2001 
Herrenreben

Un nez sage de pomme, de reine-claude et de quetsche.
Le fruité de bouche est à l’appel et procure à la finale une douceur équilibrée assez facile.
Un pinot ouvert, peu massif et qui est soutenu par une petite acidité aimablement exprimée.


Apogée : 2004/2005
Dégustation : mars 2004

Haut de la page.

 HOLDER 


Pinot gris 2011
Holder

Jaune moyennement brillant avec pas mal de larmes sur la paroi du verre.
Bouche au fruit équilbré entre les tensions acides et moelleuses.
Les saveurs et arômes se complaisent de mirabelle surtout, de carambole, de pomme sans aigreur, d'amidon parfumé en l'espèce de la patate douce et d'un tout aussi parfumé poivre doux genre "faux poivre long" avec modération.
Une marque de poire ou de pomme termine par prendre l'ascendance sur les autres saveurs en bouche.
C'est une cuvée qui de justesse mérite son coup de coeur de par sa qualité globale.

Apogée : 2014/2016
Dégustation : juin 2013

         
 

Haut de la page.

Pinot gris 2009
Holder

Teinte enjouée jaune et brillante.
Nez de sève et racé, de miel toutes fleurs et floral tout azimut avec la frise de sous-bois.
Bouche ample, construite, un peu chaude, mais de style.

Apogée : 2013/2015+
Dégustation : janvier 2011

 

Haut de la page.

Pinot gris 2007
Holder

Robe très engageante jaune brillant et profond.
Un nez bourré de vie au fruit très plein: classique et exotique à la fois (abricot, mirabelle, pêche, carambole, lard fumé, lacté).
Tout y est en bouche pour ce cépage: structure, profondeur fruitée, fraîcheur (presque perlant comme juteux), précision avec une superbe finale aérienne et une persistance de style sur la peau aromatique d'un raisin d'une haute qualité.
Parfait et très long.
Il mérite un double coup de cœur.

Apogée : 2010/2016+
Dégustation : octobre 2008

         
 

Haut de la page.

Pinot gris 2006 
Holder

Jaune moyen et légèrement opaque.
Nez plutôt mûr d'une bonne sélection d'une vendange propre à cette année de vigneron.
Sans l'éclat et le style de l'année 2007, on retrouve quand même les beaux composants de sous-bois, de mousse, de pistache ou de poudre de noisette et un peu les fleurs blanches.
Bouche typée sans aucun reproche possible; une rondeur plaisante et fondue, un peu caramélisée.
Il sera vite à consommer.


Apogée : 2008/2011
Dégustation : octobre 2008

 

Haut de la page.

Pinot gris 2005 
Holder

Robe jaune citron et brillante avec des larmes.
Un léger fruit exotique d'ananas, des fleurs (blanches, jaunes), de la mousse de bois et même un peu de sous-bois.
Vigueur fruitée pour le cépage, un aspect floral de fleur de citron, une tenue exemplaire.
Un vin de choix pour celui qui aime le pinot gris.
Il est très proche d'un coup de cœur.

Apogée : 2008/2011+?
Dégustation : juin 2007

 
 

Haut de la page.

Pinot gris 2004 
Holder

Façade aromatique riche et plutôt glycérinée, modérément différenciée bien que d’une profondeur engageante. Menthe, de la suie ainsi qu’un fruit exotique d’ananas mûr.
Les saveurs de bouche sont sur un fruit un peu caramélisé d’une bonne persistance, mais le modelé de la finale se montre un peu en retrait.
C’est au moins une bonne réussite pour l’année.


Apogée
: 2006/2008+?
Dégustation : décembre 2005

Haut de la page.

Pinot gris 2002 
Holder

Voici bien une grande cuvée de ce cépage sur un mode dynamique sans exaltation outrancière mais avec un fond fruité généreux qui est d’une personnalité de matière rayonnante.
Arômes ténus mais très fins et purs d’abricot, de sapinière et/ou d’herbes sauvages.
Frais, animé, net et paré d’une acidité élégante, ce pinot sans lourdeur ni miellé est dans le droit chemin de cet excellent cru qui aime un style fringant.
Aisément, une cuvée qui conserve la bonne vibration du cépage sur un sol qui l’écoute et qui ralliera sans peine les amateurs blasés du pinot gris pour qui on jette trop souvent de la poudre aux yeux par un gras ostentatoire et/ou superfétatoire qui déconsidère le principe de la finesse de texture (pour les plus ambitieux, malheureusement) ou un ennuyeux manque d’identité (pour les autres).
C’est un vrai Coup de cœur.


Apogée
: 2004/2008
Dégustation : juin 2004

         

Haut de la page.

 LINSENBERG 


Pinot gris 2010
Linsenberg

Agréable teinte jaune clair à moyen avec reflets vert.
Recommandable pinot qui profite d‚une structure classique en acidité taillée idéalement un peu tartrique et sous la houlette d'un fruit d'une densité qui est plus que certaine.
Avec des arômes de nèfle et vibrants de raisin mûr juste à point ou de groseille blanche, il émet aussi sa caractéristique saveur amidonnée de pulpe de potiron propre au granit: le tout avec netteté et longueur.
Le rappel du sous-bois (fougère, humus léger) du cépage est présent dans un dosage qui est parfait pour la dégustation et la pêche blanche commence à poindre.
Voici effectivement un vin complet super qualitatif, harmonieux, pas du tout sucré, pas trop sec et qui mérite un superbe coup de coeur.

Apogée : 2015/2017+
Dégustation : juin 2013

         
 

Haut de la page.

Pinot gris 2008
Linsenberg

Robe jaune classique.
Fraîcheur du nez, complexité florale relativement capiteuse pour ce granit, poivré et avec une matière de qualité cadrée par une subitilité certaine
Arôme de miel d'acacia, de mousse de chêne et de raisin mûr légèrement ferreux avec aussi de la ciboule (échalotte/cerfeuil).
La bouche est délicatement abricotée et sur l'amande, expressive, étirée, d'un corps opulent, mais d'une texture délicate et complexe.
C'est un vin très agréable qui est proche du coup de cœur.

Apogée : 2011/2013+
Dégustation : janvier 2010

 

Haut de la page.

 VAL SAINT GREGOIRE 


Pinot gris 2009
Val Saint Grégoire

Robe d’effet et assez dorée.
Amplement fruité au nez avec un accent exotique, une pointe de botrytis et un fin sous-bois léger.
La bouche est gourmande, lisse et équilibrée.
Finale corsée.
Il est proche d’un coup de cœur.

Apogée : 2013/2015+
Dégustation : février 2011

 

Haut de la page.

Pinot gris 2008
Val Saint Grégoire

Robe jaune clair de bonne approche.
Un pinot particulièrement en place et vivant.
Une trame fruitée (fruits à chair blanche), de la structure et du fond.
Bien balancé et coulant, ce vin est impeccable.
Sa complexité et son équilibre fruit/sucre/acidité lui permettront une large vocation.
C'est un coup de cœur.

Apogée : 2010/2013
Dégustation : janvier 2010

         
 

Haut de la page.

VENDANGES TARDIVES - SELECTIONS DE GRAINS NOBLES  Haut de la page.

 VENDANGES TARDIVES 


Pinot gris 2005 
VT Holder

Jaune foncé avec beaucoup de brillance.
Un fruit prenant d'ananas confit, des senteurs d'angélique et de miel de tilleul. Du coco aussi et des piments doux.
Bouche moelleuse, aérienne et nerveuse à la fois, d'un miellé qui n'est pas du tout faiblard et assez corsé, mais d'une ultra finesse avec une marque en pourriture noble assez éclatante.
Le sucre n'est pas envahissant, car il n'est qu'un acteur secondaire de cette spécialité vraie et digne du rang.
C'est vraiment parfait et la volonté d'une récolte en botrytis est flagrante, avec notamment un beau gras, en fin de palais, persistant et incorporé.
Un exemple qui ralliera tout le monde !
C'est un grand coup de cœur, proche du double.

Apogée : 2009/2012+
Dégustation : juillet 2007

Haut de la page.