-

Cliquer pour retourner vers la page d'accueil du vigneron.

RIESLING




Génériques
Grands Crus

GENERIQUES  Haut de la page.

Riesling 2009
Vieilles Vignes

Robe fortement brillante.
Un nez prononcé de chèvrefeuille, de pivoine; le tout contenu dans une sensation vigoureuse.
Le palais est vif et contrebalancé d'une acidité nerveuse, tartrique et carrée.
Cet excellent riesling est à recommander.


Apogée
: 2014/2016
Dégustation : mars 2012

Haut de la page.

Riesling 2005
Vieilles Vignes

Jolie robe jaune.
Un fruit concentré et campé sur une expression minérale juste et franche.
Aucune faiblesse et toutes les qualités d'un riesling typé d'un grand sol marneux-gréseux.
C'est un coup de cœur.


Apogée
: 2009/2012+
Dégustation : juin 2008

         

Haut de la page.

Riesling 2004
Vieilles Vignes

Robe jaune brillante et chatoyante.
Jambes sur paroi du verre prononcées.
Beau filigrane acide et ciselé.
Nez fondu et assez sphérique, bien que racé.
Bouche structurée, colorée, chaleureuse (sans alcool sensible), concentrée et de profondeur avec de très fines lies encore légèrement à fondre, mais peu, car bien dosées et justes. Le terroir le permet et s’y accorde. Il ne faut pas plus. C’est de nous une invitation à continuer dans cette ligne, car le monde des vignerons qui possèdent de l’ambition ne réussit pas souvent aussi bien, avec cet éclat.
Multiple en saveurs et en caractère.
Long, ductile avec fruits un peu confits en finale.
Proche d’un coup de cœur.


Apogée
: 2007/2009+
Dégustation : novembre 2006

Haut de la page.

Riesling 2001 
Vieilles Vignes

Nez circonspect de quinine et de pomme rouge.
Matière souple sur une agréable vivacité.
Elancé et harmonieux, ce générique qui possède une bonne sève est tout à fait représentatif du cépage.

Apogée : 2004/2006
Dégustation : juin 2004

Haut de la page.

GRANDS-CRUS  Haut de la page.

 KIRCHBERG 


Riesling Kirchberg 2008

Belle robe jaune.
Nez posé d'agrumes et de fougères et qui est entouré d'une impression racée et déjà minérale.
En bouche, les multiples ricochets acides et de goûts se rencontrent avec plaisir.
Longueur et précision.
Un grand vin sec.
C'est un coup de coeur.


Apogée : 2014/2017+
Dégustation : mars 2012

         

Haut de la page.

Riesling Kirchberg 2007

Disque épais.
Fougère, cire d'abeille, légèrement sur le cuir.
Bouche fine et qui minéralise progressivement.
Un très beau vin qui possède du gras tout en étant sec.
Il dispose d'une légère âpreté, amertume en finale et il mérite presque un coup de coeur.

Apogée : 2013/2016+
Dégustation : mars 2012

Haut de la page.

Riesling Kirchberg 2004

Profondeur fruitée qui assure le cachet d’un grand terroir.
Le caractère est bien restitué, pas trop sphérique ou nourri.
Fruit du terroir qui enlève la couronne par son incision et sa présence.
Structure acide modèle.
Omniprésence d’une délicieuse compote peu sucrée de prune rouge.
C’est un joli coup de cœur.


Apogée : 2009/2011+
Dégustation : novembre 2006

         

Haut de la page.

Riesling Kirchberg 2001

Robe engageante aux multiples reflets jaunes brillants.
Arômes fondants de coing et d’agrumes tendres.
Fruité développé, souple et frais d’une grande tenue.
L’acidité habille une matière concentrée d’une texture déliée dans une vivacité idéale car très fine.
D’une grande longueur, bien balancé et relativement ouvert, ce vin généreux et structuré à la fois ne renie pas un certain attachement au terroir.
Coup de cœur.


Apogée : 2005/2008
Dégustation : juin 2004

         

Haut de la page.

Riesling Kirchberg 2000

Robe jaune intense aux reflets verts.
Senteurs d’agrumes plus un beau discours minéral.
Ce vin possède de l’ampleur, de la force, de la fraîcheur, de la vinosité et un gros caractère bien dompté.
Par rapport au millésime 2001, il est aussi concentré mais d’une structure fruitée plus vigoureuse et corsée en finale, sur des agrumes serrées et mûres et d’une définition minérale plus ferme.
Il possède un coffre de matière qui n’a pas dit son dernier mot et qui s’épanouira avec le temps.
Coup de cœur et à deux doigts d’un double coup de cœur.


Apogée
: 2006/2010
Dégustation : juin 2004

         

Haut de la page.