-

Cliquer pour retourner vers la page d'accueil du vigneron.

GEWURZTRAMINER




Génériques
Grands Crus
VT et SGN

GENERIQUES  Haut de la page.

Gewurztraminer  2011
Vin issu de l'Agriculture Biologique

Beau nez de noyau d'abricot plus une définition stylée sur le bois de rose, un peu la lavande.
La bouche est équilibrée et cohérente.
Ce vin s'exprime sainement sans manifestation alcoolisée malgré un titrage de 14.
Proche d'un coup de coeur, il est qualitativement recommandable dans la version générique de ce cépage qui ici s'exprime sans débordement.

Apogée : 2013/2015+
Dégustation : décembre 2012

 

Haut de la page.

Gewurztraminer  2011
Réserve

Typique du cépage avec une exubérance contenue.
De la rose cristallisée, du litchi sans débordement et même du macaron plus de la mangue.
La bouche est plus en bascule entre une bonne intensité de saveurs et une charpente soutenue en alcool.
Il constitue au final une cuvée d'une qualité générale indéniable.


Apogée : 2014/2016
Dégustation : décembre 2012

Haut de la page.

Gewurztraminer  2008
Réserve du Baron de Turckheim

Robe jaune mate.
Des fragrances épicées nombreuses, un fruit développé de coco et d’ananas confit, des notes florales relativement capiteuses.
La bouche est généreuse, un peu tannique et d’un bon caractère.


Apogée : 2011/2013
Dégustation : décembre 2010

 

Haut de la page.

Gewurztraminer 2006
"Veilleur de nuit"

Agréablement épicé, corsé et d'un vrai caractère.
Une cuvée sans reproche et bien réalisée.

Apogée : 2008/2010
Dégustation : novembre 2004

 
   

Haut de la page.

Gewurztraminer 2003
"La fête de Turckheim
"

Très agréable fruité assez vif de clémentine, de kiwi et de kaki.
Loin d’un gewurztraminer pommadé, il est d’une acidité revigorante et d’une matière souple peu sucrée qui constituent un ensemble digeste, tonique et proche du fruit.
Un excellent vin d’agrément à boire en toutes circonstances.


Apogée
: 2004/2006
Dégustation : novembre 2004

Haut de la page.

Gewurztraminer 2001
Vieilles Vignes 

Arôme pénétrant et sphérique de fleurs, de litchi, de grenade, de rose et d’épices orientales (poivre de Madagascar, coriandre).
Bouche concentrée, d’un beau gras, sur un aspect floral soutenu et la gourmandise d’une jolie matière déliée et fine.
Un gewurztraminer plein de charme et d’élégance.


Apogée : 2004/2005
Dégustation : janvier 2004

Haut de la page.

Gewurztraminer 2000 
45ème anniversaire 

Robe jaune brillante aux reflets légèrement orangés. 
Le nez est assez floral (rose), flatteur, fin et sur un poivré délicat. 
Il se constitue d’un déroulé fluide de saveurs florales soutenu par une belle fraîcheur, avec un fruité net, sans amertume ni sucres superflus.


Apogée : 2002/2004
Dégustation : septembre 2001

 

Haut de la page.

Gewurztraminer  1999
Réserve du Baron de Turckheim

Très épicé (réglisse, gomme à jujube), vaguement floral (aubépine), un fruité épanoui, mais d’une noblesse d’expression assez limitée.
Si cette cuvée soufre d’une complexité fruitée et d’une profondeur limitées, il ne faut pas pour autant bouder au plaisir d’une bouche assez puissante, chaleureuse (car riche en alcool) et corsée. 
Une Longueur moyenne et une belle persistance aromatique sur le bois de réglisse.
Cette cuvée sélectionnée provient des sols caillouteux de la plaine de Turckheim.


Apogée : 2001/2002
Dégustation : décembre 2001

 

Haut de la page.

Gewurztraminer 1999
Vieilles Vignes 

Robe assez soutenue. 
Nez un peu plus profond et dégagé que la réserve du Baron de Turckheim 1999, sur la pâte de fruits un peu amers, discrètement sur la pimprenelle et un peu de fumé. Un vin assez rond, avec de légers sucres résiduels, et qui ne gagnera pas beaucoup à vieillir.  Concentration certaine, mais définition aromatique neutre bien qu’honorable. 
Cette cuvée générique possède une finale un peu chaude et sur une amertume qui ne nous déplaît pas. 

Apogée : 2002/2003
Dégustation : décembre 2001

 

Haut de la page.

GRANDS CRUS  Haut de la page.

 BRAND 


Gewurztraminer Brand 2010

Eventail aromatique tendre et particulièrement floral: la rose parfumée et l'eau de lavande.
La bouche est voluptueuse et présente la caractéristique saveur de litchi.
Il est très bon et assez gourmand, mais un rien trop alcoolisé selon nous.

Apogée
: 2013/2015+ 
Dégustation : décembre 2012

Haut de la page.

Gewurztraminer Brand 2002

Jaune profond.
Bel apparat de senteurs poivrées, moelleuses et florales.
De la fleur de rose en passant par les fleurs séchées, le sureau, le litchi et le poivre parfumé.
Présent touché de palais avec de la volupté, des fragrances florales définies et une finale corsée délicate.
Pas éloigné d’être un étalon de gewurztraminer sur le granite.
C'est un beau coup de cœur.

Apogée : 2006/2008+ 
Dégustation : juillet 2006

         

Haut de la page.

Gewurztraminer Brand 2001

Grand bouquet floral d’acacia, de chèvrefeuille et de rose convaincant.
Un apport épicé plus de la pulpe de la citrouille fignole la gamme des sensations.
Un gewurztraminer bien calé, aromatique et sans lourdeur qui mérite une attention particulière.
Très représentatif du secteur, il est aussi d’un équilibre parfait qui lui donne un classicisme de bon goût.
Il est proche d’un coup de cœur.


Apogée : 2005/2007 
Dégustation : mai 2005

Haut de la page.

Gewurztraminer Brand 1998

Cette cuvée exprime idéalement la caractérisation des sols granitiques à produire des vins élégants, subtils, délicats et qui échappe à l’opulence sans discernement. 
Loin des caractères épicés lourds et gras, ce vin vibrant assure par la finesse de ses arômes floraux de mimosa et de violette la classe raffinée de ce cépage à accompagner de la meilleure des manières les premiers plats d’un repas comme une salade de poissons ou même un foie gras aux pommes. 

Apogée : 2002/2003 
Dégustation : septembre 2001

         

Haut de la page.

 HENGST 


Gewurztraminer Hengst 2008

Robe jaune intense.
Grande tenue aromatique dans une structure qui laisse la part belle à l'expression du terroir.
Finement miellé, exotique sur le fruit de kaki notamment, de fleurs qui commencent à faner et des épices.
La bouche est puissante et fait la queue de paon.
Très bonne finale racée sur un fruit confit de classe et amandé.
C'est un grand coup de coeur fort proche du double.


Apogée : 2013/2016+
Dégustation : décembre 2012

         

Haut de la page.

Gewurztraminer Hengst 2000

Robe jaune aux reflets mats et laitons.
Il distille bien toute l’exubérance du cépage dans une version Grand Cru qui réprime le débordement grâce à la race du façonnement.
Excellemment parfumé, dans une délicieuse redondance qui conserve une vraie délicatesse.
Arômes de sirop de fruits, d’ananas, de miel et de fleurs.
Bouche assez riche et puissante, ample, suave et avec un sucre résiduel totalement assimilé.
Il mérite assurément un coup de cœur.


Apogée : 2005/2008
Dégustation : janvier 2004

         

Haut de la page.

Gewurztraminer Hengst 1997

Robe d’un jaune lumineux assez foncé. 
Un grand gewurztraminer classique, dans la race de ce grand cru qui convient bien au cépage par la richesse, la puissance et le caractère affirmé. 
Arômes corsés de sureau et d’épices, ainsi qu’une facette plus délicate sur le sorbet de fruits exotiques (pastèque, mangue). 
Bouche opulente à la matière moelleuse et fondue, un peu sur l’ananas et les 4 épices, avec une intense finale virile. 
Ce vin devrait tout naturellement faire l’unanimité et s’accorder notamment d’un munster géromé.

Apogée : 2003/2004
Dégustation : mars 2002

 

Haut de la page.

 OLLWILLER 


Gewurztraminer Ollwiller 1997

Un gewurztraminer un peu atypique qui mêle judicieusement des attraits floraux (frésia) à une chair fruitée ferme, peu moelleuse et épicée. 
Ce vin de contraction sur une structure typée d’un terroir de grès, affirme son tempérament pour un accommodement idéal en gastronomie. 
Finale intéressante sur le gingembre et les piments. Devrait parfaitement convenir à certains plats de la cuisine orientale. 

Apogée : 2002/2004
Dégustation : mars 2002

Haut de la page.

VENDANGES TARDIVES - SELECTIONS DE GRAINS NOBLES  Haut de la page.

 VENDANGES TARDIVES 


Gewurztraminer 2007
VT

Jaune vert profond.
Gras au verre, tendrement parfumé, peu exotique, finement poivré et ouvert.
Bouche super harmonieuse, glycérinée et pimentée. Très belle finale de lavande, de fleurs séchées et de rose surtout.
Il sera parfait sur un munster.
C’est un coup de cœur.

Apogée
:  2010/2014
Dégustation : octobre 2010

         

Haut de la page.

Gewurztraminer 2001
VT

Robe épaisse relativement huileuse et d’un doré naissant.
Éminente réussite dans l’expression typique de l’arôme du cépage d’une manière immédiatement reconnaissable et dans le dimensionnement d’une vendange qui est une vraie vendange tardive.
Senteurs de rose, de mangue, de poire séchée et d’épices subtiles.
Bouche fondue, d’une intensité persistante en saveurs (mandarine/rose) avec une homogénéité parfaite et/ou une balance royale. Sucres qui vont se fondre entièrement au terme de 3/5 années.
Assurément un coup de cœur.


Apogée
:  consommer dès 2006 jusqu’à 2012 ?
Dégustation : décembre 2003

         

Haut de la page.

Gewurztraminer 1998
VT

Nez envoûtant de guimauve, de bonbon à la violette, de flan à la crème vanillée. 
Ce vin possède une liqueur pleine de classe avec un fruité expressif, persistant et finement épicé. 
Très beau retour sur la violette en fin de bouche. Un superbe gewurztraminer élégant, sensuel, aérien, relativement corsé et assez long à la fois.

Apogée : 2003/2009
Dégustation : décembre 2001

Haut de la page.

 SELECTIONS DE GRAINS NOBLES 


Gewurztraminer  2005
SGN

Doré vermeil.
Le nez annonce richesse et sucre, mais dans la combinaison où le gras du vin et l'acidité exacerbent les intonations fruitées.
Mangue et cire d'abeille aux narines.
La bouche est classique et sa finale est corsée et sur le jujube.
C'est très bon et c'est à attendre.


Apogée : 2010/2013+
Dégustation : novembre 2007

Haut de la page.

Gewurztraminer  1998
SGN

Robe moyennement dorée pour la spécialité. 
Des arômes de glacis de fruits (prunes) et de fleurs capiteuses. Une certaine concentration épicée, d’une belle expansion mais sans ferveur excessive (bien dans l’optique du millésime) ; équilibrée, d’une finale moyennement complexe et assez coulante, rémanente, subtile mais assez légère.  
A attendre mais pas trop longtemps. 


Apogée : 2004/2005
Dégustation : mai 2002

Haut de la page.