-

Cliquer pour retourner vers la page d'accueil du vigneron.

GEWURZTRAMINER




Génériques
Grands Crus
VT et SGN

GENERIQUES  Haut de la page.

Gewurztraminer  2009

Il constitue une réussite pour l'année.
Fruit en sourdine, floral fondu.
Tendre et agréable, il laisse une impression favorable.


Apogée : 2011/2013
Dégustation : décembre 2011

Haut de la page.

Gewurztraminer  2007
Cuvée Claire

Nez floral, un fruit d’abricot sec et de figue.
Bouche pleine, grasse, parfaitement équilibrée et intense.
La finale se livre sur des angles arrondis et un profil de fond limpide et ciselé.
C’est un très beau vin proche d’un coup de cœur.


Apogée : 2011/2014
Dégustation : janvier 2010

Haut de la page.

Gewurztraminer  2005
Cuvée Claire

Nez contenu et engageant de pastèque, de clémentine et de rose.
Une force tranquille avec une tenue en bouche régulière, constante et en allonge.
Ce vin mérite un coup de cœur.


Apogée : 2008/2012
Dégustation : mai 2008
         

Haut de la page.

Gewurztraminer 2005

Belle luminosité de la robe.
Fruits fondants d'un vrai cachet, mangue et fraîcheur.
Bouche florale, un peu épicée et mentholée, avec de la sève et corsée juste comme on l'aime.
Un soupçon d'alcool en finale.
Proche d'un coup de cœur.

Apogée : 2009/2010+
Dégustation : juin 2008

Haut de la page.

Gewurztraminer 2004

C’est une réussite.
Il combine de manière heureuse l’austérité de l’année à une finesse qui est loin d’être surfaite.
Peu fruité de nez, mais d’une intensité certaine sur les fleurs (genêt) et le biscuit (boudoir).
La bouche, quant à elle, dispense un fruit sucré que neutralise une agréable nervosité.
Beau retour sur une élégance florale.
L’équilibre est habile et persistera sans accroc lorsque les composants se seront mieux fondus.
D’ici deux ou trois ans, il pourrait se revendiquer d’un coup de cœur.

Apogée
: 2008/2011
Dégustation : janvier 2006

Haut de la page.

Gewurztraminer  2004
Cuvée Claire

C’est dans l’ensemble un vin tendre, délicat et d’une bonne sève.
Les arômes portent sur une corbeille raffinée de fruits exotiques (banane des Caraïbes, grenade), le poivre et les fleurs.
La fin de bouche s’avère particulièrement florale.
Dégustation : octobre 2005

Magnifique nez floral, de fruits de poire cuite et de citron confit.
La bouche n’est pas en reste, mais noblement parfumée, complexe et équilibrée.
Dans le contexte de l’année, ce gewurztraminer est un canon du meilleur possible.
Un vin qui vieillira très bien.
C’est un coup de cœur facile.


Apogée : 2007/2010
Dégustation : octobre 2006

         

Haut de la page.

Gewurztraminer 2003

Dans ce millésime chaud et original, le vigneron a su conserver un certain cachet pour ce cépage difficile.
Arômes complètement fondus, moyennement expressifs (de pomelo et de fécule).
Bouche très agréablement souple, tendre, aimable et sans le débordement de la moindre aspérité revêche.
A boire rapidement car il possède une assez faible acidité.


Apogée : 2004/2005
Dégustation : septembre 2004

Haut de la page.

Gewurztraminer 2002

Un enchantement de saveurs florales maîtrisé d’une révolution d’acidité bien déchiffrable, plein de cette finesse et de ce charme qui procure au palais un effet sensuel.
Cet élégant gewurztraminer fait mouche par la limpidité, la subtilité, la légèreté et la précision d’une nomenclature de sol granitique aux beaux contours de fabrication.
Arômes peu épicés mais délicatement floraux de muguet, d’ambre et de parfums de fleurs d’oranger.
Il mérite assurément un coup de cœur.


Apogée : 2003/2004
Dégustation : octobre 2003

         

Haut de la page.

Gewurztraminer 2001

Très jolie robe jaune brillante.
Un gewurztraminer qui n’est pas tapageur mais finement floral (fleurs jaunes, lavandin), chlorophylle et légèrement sur le bois exotique.
Une bouche pulpeuse, légère, florale et dans une délicatesse de fraîcheur qui lui donnerait presque un côté désaltérant.
Ce produit générique qui est peu corsé atteint le bon but et ne manque nullement de relief.
Cette cuvée préfigure parfaitement l’attrait de ce cépage (en mode générique) récolté sur un sol essentiellement granitique.
A deux doigts du coup de cœur.

Apogée : 2003/2004
Dégustation : septembre 2002

 

Haut de la page.

Gewurztraminer  2001
Cuvée Claire

Robe jaune citron assez foncé d’une grande brillance.
Comme en 1998, il exprime (pour un terroir granitique) une jolie ferveur de structure.
Des arômes de pulpe de citrouille, d’écorces de bois aromatiques et même d’agrumes.
Le vin est charnu, élégant avec un fond de sucres résiduels qui signe la maturité de la récolte.
La finale est d’un maintien relativement corsé (et avec de la menthe), la longueur intéressante.


Apogée : 2004/2005
Dégustation : septembre 2002

Haut de la page.

Gewurztraminer  1998
Cuvée Claire

Un gewurztraminer ambitieux par la puissance, une certaine force fruitée et qui ne se détourne pas d’une finesse qui contrebalance l’ensemble.
Bouche pleine, fruitée et florale à la fois.
Des arômes timidement axés sur les fruits exotiques (melon), la pêche, le musc et surtout des parfums floraux (mimosa).
Au palais il est d’un corps assez conséquent mais sur une matière relativement aérienne qui met à l’honneur des saveurs fruitées comme florales de belle origine. Une présence en alcool évidente mais sans lourdeur aucune. Et une finale douce, délicate, précieuse et sans le fard du sucre résiduel excessif.
Pour le secteur il est difficile de faire meilleure mine. Dans ce millésime équivoque où seuls les producteurs rigoureux ont pu extraire une vendange qualitativement représentative, notre homme n’a pas manqué à l’appel et prouve par cette cuvée le sérieux de la maison dans la conduite du vignoble.


Apogée : 2003/2004
Dégustation : août 2002

Haut de la page.

GRANDS CRUS  Haut de la page.

 SOMMERBERG 


Gewurztraminer Sommerberg 2008
Vendanges de glace

Un vin récolté le 7 janvier 2009.
Nez frais, pur, orange, gentiane et angélique.
Bouche légèrement liquoreuse avec une forte trame fraîche et une finale sans angle.
Le sucre est parfaitement ingéré et la fleur du sureau et de l'acacia est ressentie au palais.
Il mérite un coup de coeur.

Apogée : 2013/2017+
Dégustation : janvier 2012

         

Haut de la page.

Gewurztraminer Sommerberg 2007

Intensité de la robe jaune brillante.
Une réussite que ce vin pur, plein de fragrances florales (rose, glycine) et de fruits (tomate verte, potiron, mangue, poire fondante, noisette).
Bouche en finesse et en longueur.
Un équilibre qui est très bon.
Il est très proche d'un coup de cœur.

Apogée : 2011/2014
Dégustation : janvier 2010

Haut de la page.

Gewurztraminer Sommerberg 2001

Honorable intensité aromatique mais d'un discernement d'expression modéré. 
D'une bonne formule de corps et de puissance, il est assez charpenté. Moyennement sucrée, c'est un vin d'une sapidité correcte bien qu'un peu linéaire en toute fin de bouche.


Apogée : 2004/2005
Dégustation : octobre 2003

Haut de la page.

Gewurztraminer Sommerberg 2000

Robe jaune moyen au disque épais avec de relatifs reflets acier pour le cépage.
Une approche de caoutchouc (ou d’élastique) puis florale (verveine, acacia) mais aussi un fruité gorgé de soleil (et un peu pimenté) d’une définition plus que correcte.
Fidèle au terroir granitique il fait valoir sa finesse et son élégance, avec une fermeté qui n’est pas courante dans cette configuration de sols tant il est vrai que le Sommerberg n’est pas un granitique comme les autres.
Un gewurztraminer qui permet de nombreux accords, apéritifs comme gastronomiques (mets asiatiques).
Irréprochable.

Apogée : 2003/2004
Dégustation : août 2002

Haut de la page.

VENDANGES TARDIVES - SELECTIONS DE GRAINS NOBLES  Haut de la page.

 VENDANGES TARDIVES 


Gewurztraminer 1998
VT

Bel apparat jaune.
Une VT d'une profondeur assez bonne et relativement ouverte ; sur des fragrances de roses cristallisées.
Il est assez gras, corsé et s’étire dans un fruité de ratafia ainsi que d’épices comme la fleur de sureau.
Il figure bien le millésime par sa note un peu "chaleureuse" en fin de bouche et une précision en saveurs, moyenne à bonne, car légèrement brûlées par le soleil de l'année en fin de maturation.

Apogée : 2004/2006
Dégustation : septembre 2002

Haut de la page.

Gewurztraminer 1992
Cuvée Léonard VT

Robe jaune.
Un vin tout en nuance qui atteint sa maturité (arômes de cire d’abeille, de fleurs séchées et d’anis).
Bouche fondue, résineuse, de fruits secs et un peu sur le cuir en finale.
Un vin de jolie rémanence vinifié par le père de l’actuel propriétaire.
Cette cuvée n’est plus en vente. 
Un vin de sentiment et encombré de bons souvenirs …

Apogée : -/-
Dégustation : juin 2003

Haut de la page.

 SELECTIONS DE GRAINS NOBLES 


Gewurztraminer 1998
SGN

Une palette fruitée et aromatique d’une grande complexité fondue.
Bonbon au sapin, botrytisé (céleri), un fruité mur et très délicat (d’abricot et de figue), une légère sensation de crème brûlée à la pistache.
Cette sélection donne un compte-rendu fondu, riche et d’une belle persistance soyeuse.
Saveurs gourmandes de fin de bouche sur la pâte d’amande puis la figue encore.
Finale à la finesse aérienne.
Un "grain noble" sans failles et attractif sous toutes les coutures !.

Apogée : 2004/2006
Dégustation : septembre 2002

Haut de la page.

Gewurztraminer Sommerberg 1998
SGN

Robe jaune or-vermeil soutenu.
Un vin qui concentre des senteurs concentrées, subtiles et complexes à la fois.
Un nez miellé d’acacia, de roses jaunes et qui se fanent d’une grande grâce, de la poudre d’épices orientales.
L’éclat et la subtilité de cette SGN procèdent d’une liqueur en bouche de belle extraction, dans l’heureux déroulement d’une délicieuse structure, propre au terroir, à la fois ferme et nuancé de fruits confits, de saveurs miellées (miel toutes fleurs) et de beurre.
Un grand SGN de terroir granitique. 


Apogée : 2005/2008
Dégustation : septembre 2002

         

Haut de la page.