-

Cliquer pour retourner vers la page d'accueil du vigneron.

MUSCAT




Génériques

GENERIQUES  Haut de la page.

Muscat 2011

Parfumé, atypique (clou de girofle et aussi sureau).
Bouche qui n'est pas creuse, mais un peu chaleureuse et avec une amertume un peu excessive.
C'est un bon vin.

Apogée :2014/2017
Dégustation : décembre 2013

Haut de la page.

Muscat 2010

Nez bien fruité sur la pêche blanche et jaune, estragon et penchant musqué.
Bouche élancée et d'une persistance certaine.
Il mérite un coup de coeur.

Apogée :2013/2015
Dégustation : décembre 2011

         

Haut de la page.

Muscat 2007

Jaune accentué et de ton.
Nez qui affine son relief dans ce cépage chez ce vigneron: des accointances de fruits jaunes mûrs, un délicieux poivre blanc.
Bouche harmonieusement serrée aux pulpes denses propres à l'année ainsi qu'une souplesse de matière généreuse aussi.
Ce n'est pas l'archétypique du muscat, il n'en reste pas moins ductile et super bien fait pour le secteur.
Il mérite un coup de cœur.

Apogée :2009/2012
Dégustation : décembre 2008

         

Haut de la page.

Muscat 2006

Intensément fruité (pêche de confiserie et fruits jaunes) ainsi que cuberdon.
Belle palette de fruits que l'on rencontre aussi en bouche plus en finale de l'amande.

Apogée :2008/2010
Dégustation : mai 2008

Haut de la page.

Muscat 2003

Le Domaine de l'Oriel poursuit sa progression dans ce cépage.
Complet, avec des arômes plus purs et floraux, il constitue un ensemble harmonieux.


Apogée :2005/2006
Dégustation : juin 2005

Haut de la page.

Muscat 2002

Dans ce 2002, au nez de coriandre, au fruité un peu simple mais concentré, la matière équilibrée est d’une définition accrue et la fin de bouche témoigne d’une vraie progression par rapport au millésime précèdent.
L’avenir de cette cuvée est prometteur du fait notamment que le vigneron, d'une part ne dénigre pas le muscat, au contraire; mais d'autre part du fait qu'il cultive de nouvelles aires de culture sur les cônes de déjection de la Fecht propices à la maturation précoce du muscat.


Apogée :2003
Dégustation : octobre 2003

Haut de la page.