-

Cliquer pour retourner vers la page d'accueil du vigneron.

MUSCAT




Génériques
Grands Crus

GENERIQUES  Haut de la page.

Muscat 2009

Jaune clair.
Un nez relativement exubérant d’un parfum sucré de rose.
Bouche fraîche, mentholée, étonnante par rapport au nez.
Très aromatique, puissant et riche.
Rémanence d’une amertume fine dans le pépin du raisin et celle de la peau du raisin juste mûr.
Un muscat de caractère.

Apogée : 2006/2009
Dégustation : août 2010

Haut de la page.

Muscat 2004

Intensité aromatique certaine ainsi qu' une structure au nez. Très représentatif: des fruits blancs matures et de l'ananas frais, de l'empreinte musquée, du macaron et du floral (glycine, mimosa, frésia). 
Un muscat qui délivre du corps, du parfum et de l'harmonie. 
Palais sur un aspect nettement floral mais, aussi, bien présent sur le fruit en finale "raisin muscat" et un rien ananas et bananes des caraïbes. 
Il mérite un coup de cœur.

Apogée : 2006/2009
Dégustation : août 2006

         

Haut de la page.

Muscat 2003

Couleur jaune très pâle reflets argentés.
Grande exubérance aromatique sur le mode essentiellement floral (muguet, buis) plus un fruité de confiserie de pêche ainsi que du brugnon, de la clémentine.
Si la bouche est très intensément parfumée, elle s’avère aussi parfaitement cadrée, consistante et très agréablement acidulée.
La fragrance de nez se retrouve à la dégustation dans le fruit de la pêche abricot.
C’est une réussite époustouflante dans une année pas facile qui mérite un double coup de cœur.


Apogée : 2005/2007
Dégustation : mars 2005

         

Haut de la page.

GRANDS-CRUS  Haut de la page.

 MARCKRAIN 


Muscat Marckrain 2008

Robe d’un jaune moyen construit.
Nez graduel, racé et complexe. Fragrances de pivoine et d’ananas, un peu le céleri.
Bouche très en forme ; d’une acidité multiple et d’une longueur aromatique qui se serre avec bonheur.
Un muscat goûteux qui mérite un coup de cœur.


Apogée : 2011/2015
Dégustation : août 2010

         
 

Muscat Marckrain 2005

Robe très claire.
Nez intense, profond, bien en place et qui se livre avec progression dans le verre (pivoine, musqué, osier, menthe blanche, marc de muscat ou eau-de-vie de raisin de muscat à vide).
Bouche affriolante, au goût de muscat, de pépins de raisin et de poivre.
Corsé et de bonne longueur, le léger sucre est enfoui parfaitement dans la matière.
Retour sur le floral, le fruit et les épices.
C’est un grand coup de cœur.


Apogée : 2009/2012+
Dégustation : mai 2007

         
 

Muscat Marckrain 2004

Robe pâle. 
Superbe complexité: fleurs printanières, rose, jasmin, bouillon blanc-céleri, iodé, pomme d'août, amande amère. 
Bouche d'un touché très délicat, huileux et d'une grande finesse bien que corsée. Il subsiste bien un peu de sucre résiduel, mais l'éclat comme la fraîcheur mentholée de la matière s'assimileront avec une plus forte harmonie encore d'ici quelques années. 
Ce sera alors un grand compagnon des asperge ou d'un plat de crustacés en nage et d'épices parfumées en tige de citronnelle par exemple. 
Coup de cœur proche du double.

Apogée : 2008/2012+
Dégustation : août 2006

         

Haut de la page.

Muscat Marckrain 2002

Nez d’ananas dans son jus, de sel de céleri.
Ce muscat possède un coffre de matière d’une véritable densité, de petits sucres résiduels à fondre encore et cette parfaite acidité ciselée qui souligne l’ensemble.
L’ananas se fait un beau rappel en bouche.
Un vin qui mérite d’être patienté.


Apogée : 2007/2010
Dégustation : mars 2005

         

Haut de la page.