-

Cliquer pour retourner vers la page d'accueil du vigneron.

PINOT GRIS




Génériques
Lieux-dits
Grands Crus
VT et SGN

GENERIQUES  Haut de la page.

Pinot gris 2011

Nez dégagé et de réussite pour cette année.
Une délivrance d’arômes de Noel dans la poire séchée, la figue, l’hydromel et l’anis étoilé.
La bouche est équilibrée, pas moelleuse, mais un rien sucrée et tient bien la cadence.
Un vin proposable.


Apogée
: 2014/2015
Dégustation : novembre 2013

Haut de la page.

Pinot gris 2004

Robe jaune clair brillante.
Clarté aromatique d’une complexité fort limitée; raisin, un peu fumé et poivré.
Bouche gouleyante et comme il se doit un peu corsée en finale.
Les amateurs de ce cépage, dans le mode générique, ne seront pas déçus.
À boire plutôt frais.


Apogée
: 2006/2007
Dégustation : septembre 2006

Haut de la page.

LIEUX-DITS  Haut de la page.

 BENNWIHR 


Pinot gris 2005
Vignoble de Bennwihr

Très jolie robe jaune aux reflets argentés.
Le nez est d’une expression notable pour le cépage et qui plus est pour un générique: intense, complexité du fruit (melon, fraise, ananas), subtilement et légèrement floral ainsi que sur la pâte à pistache.
Beaucoup de sève, de corps, de volume, d’énergie, de fruit et d’éclat.
Goût discrètement miellé ajouté à ceux de l’ananas et du raisin.
Finale fraîche, serrée, parfaite.
Voici bien un pinot gris absolument complet dans tous les secteurs et qui possède un équilibre remarquable.
Le vignoble de Bennwihr semble lui convenir parfaitement.
C’est un très facile coup de cœur.


Apogée
: 2007/2009+
Dégustation : octobre 2006

         

Haut de la page.

 ROEMERBERG 


Pinot gris 2005
Roemerberg

Robe jaune brillante d’agitation relativement consistante.
Ce pinot est d’une véritable force expressive avec un fond fruité concentré et qui va sortir encore.
Jolie fragrance de framboise que l’on retrouve en bouche.
Une note du terroir est également présente et se mêlera à l’ensemble (arômes et corps du vin) un peu plus avec quelques années.
En résumé: une authentique profondeur ainsi que de l’allonge, de la structure et de la persistance.
Il nous semble même capable de faire la queue de paon avec le temps.
Il mérite un coup de cœur.


Apogée
: 2008/2011+
Dégustation : octobre 2006

         

Haut de la page.

Pinot gris 2003
Roemerberg

Des arômes rendus un peu atypiques par l’année comme de l’arachide, un fruité chaud un peu carbonique.
Bel arrière plan en groseille verte.
La dégustation gratifie d’une jolie fraîcheur et d’un heureux acidulé qui rend ce pinot aimable.
C’est de toute façon un vin réussi surtout dans le contexte du millésime 2003.


Apogée
: 2005/2006
Dégustation : mars 2005

Haut de la page.

GRANDS-CRUS  Haut de la page.

 MARCKRAIN 


Pinot gris Marckrain 2007

Robe jaune très limpide.
Il est dans une définition de style qui est proche du millésime 2002, avec une notice légèrement champignonnée en plus.
Il mérite un coup de cœur.

Apogée : 2011/2014
Dégustation : septembre 2010

         
 

Haut de la page.

Pinot gris Marckrain 2004

Jaune aux reflets plomb.
Nez légèrement miellé d'une satisfaisante finesse, un peu champignonné, et avec ces arômes spécifiques du millésime qui se sont manifestés sur les sols marneux en particulier comme la racine de gentiane, le bouillon blanc à la livèche, le salsifis ou d'autres tubéreuses.
Ici, on ressent aussi une note florale comme le mimosa.
Bouche ample, correctement corsée et qui s'avère coulante ou d'une nature accommodante, d'un caractère qui est loyal pour ce cépage dans cette année pas très facile.
La charge fruitée est bonne et il subsiste un sucre résiduel qui n'est pas défavorable.
Il s'agit d'une cuvée très agréable encore un peu tannique et qui devrait bien se fondre.

Apogée : 2009/2011+
Dégustation : août 2007

 
 

Haut de la page.

Pinot gris Marckrain 2003

Robe jaune avec des reflets assez lumineux.
Ce domaine démontre encore par cette cuvée que l'année 2003 a été menée dans le bon choix des décisions correctes : vendanges précoces et équilibre dans la vinification où l'on n'a pas transformé le sucre en haut taux d'alcool.
Au nez : finement grillé et un déversement en fruits blancs délicatement miellés sans le moindre écoeurement et dans la tenue.
Un peu de sucre au palais, mais dans la consistance de lames de fruits qui discourent du début jusqu'à la fin de la dégustation.
Et la toute fin de bouche se tient parfaitement.
C'est un Marckrain bon à très bon.


Apogée : 2008/2010+
Dégustation : novembre 2007

 
 

Haut de la page.

Pinot gris Marckrain 2002

Très belles intonations jaunâtres et de maturité de la robe.
Nez éloquent, puissant, frais, complexe et précis.
Astucieusement parsemé de fruits exotiques, de coco, de lard et de tilleul, il se révèle d’emblée par le relief d’un style idéalement prémuni.
Pas en reste, la dimension de bouche est presque méditative pour le cépage : une délivrance réelle d’aromes, un soutien acide racé et généreux, un beau score d’alcool mais un équilibre général impeccable et une finale bien nette, sans sucre et donc gastronomique.
C’est pour nous un coup de cœur amplement mérité, très proche du double coup de cœur.


Apogée : 2005/2008
Dégustation : mars 2005

         

Haut de la page.

VENDANGES TARDIVES - SELECTIONS DE GRAINS NOBLES  Haut de la page.

 VENDANGES TARDIVES 


Pinot gris 2009
VT - Cave Hospices de Starbourg

Couleur dorée à or d’un bel éclat.
Un beau pinot moelleux, d’une belle richesse avec un équilibre certain.
Le soulignement judicieusement boisé procuré par l’élevage convient à ce cépage en mode VT.
Les arômes/saveurs que l’on attend souvent pour cette spécialité sont à l’appel comme la poire mûre, l’abricot, la frangipane, l’acacia et un peu du moka.
Recommandable et paré pour durer.


Apogée : 2014/2017+
Dégustation : octobre 2013

Haut de la page.

Pinot gris 2000
VT  

Fruits exotiques et un botrytis qui est perceptible.
Bouche possédant un certain gras ainsi que de la nervosité et de l'allonge.
Il est représentatif du label dans une réussite qui est un peu plus que bonne.
Une finale sur des épices un peu poivrées.
C'est un vin à associer avec des mets.


Apogée : 2008/2010+
Dégustation : novembre 2007

Haut de la page.

Pinot gris 2000
VT Roemerberg

Une vendange tardive d’un bel équilibre général.
La liqueur semble bien façonnée et les arômes sont bien ceux du botrytis (champignon, céleri) plus le sucre en poudre.
Un style aimable, d’une complexité modérée.


Apogée
: 2005/2008
Dégustation : avril 2005

Haut de la page.