-

Cliquer pour retourner vers la page d'accueil du vigneron.

MUSCAT




Génériques

GENERIQUES  Haut de la page.

Muscat 2012

Tous les ingrédients du muscat sont là : croquant du raisin de muscat, légèreté, poivré, floral, fine amertume du pépin, harmonie apéritive.
Désaltérant et très agréable.
Il est proche d’un coup de cœur.


Apogée :2014/2015
Dégustation : novembre 2013

Haut de la page.

Muscat 2011

Bouche parfumée typée (frésia, fraise et la pêche) et d’une astringeance contenue.
Il est assez amplement fruité et d’une vinosité un peu amère bien que très agréable.
Le corps de ce muscat est moyen, mais il possède de l’allonge.
Il mérite tout juste un coup de cœur.

Apogée :2013/2015
Dégustation : février 2013

         

Haut de la page.

Muscat 2009

Belle robe qui n’est pas aussi pâle que d’habitude.
Nez printanier, floral et avec du mimosa aussi; du biscuit et quelques fruits blancs.
Bouche exactement dans l’optique d’un muscat frais, parfumé, fringuant et net.
Il est apéritif et sans jamais de lassitude.
C’est à nouveau un coup de cœur.

Apogée :2011/2014+
Dégustation : décembre 2010

         

Haut de la page.

Muscat 2008

Jaune pâle à moyenne.
Evidente plénitude fruitée associée à une large et subtile palette florale (fleurs blanches parfumées d'arbustes comme l'aubépine ou l'églantier aussi ainsi que jaunes comme le mimosa).
Bouche goûteuse et en finesse sur un fruit qui est clairement muscaté dans une délicate acidité tartrique apéritive.
Ce muscat possède de la légèreté, de l'harmonie et de la gaieté.
C'est un coup de cœur.

Apogée :2011/2013+
Dégustation : mars 2010

         

Haut de la page.

Muscat 2007

Jaune pâle brillant.
Nettement "muscaté" au nez: floral printanier/fruit de nectarine-pêche blanche-melon/épices poivrées/menthe.
Il est plein en bouche, concentré et rafraîchissant.
C'est un coup de cœur.

Apogée :2008/2011
Dégustation : mai 2008

         

Haut de la page.

Muscat 2006

Nez de prune verte, de citron, de pêche acidulée et particulièrement des senteurs de fleurs (frésia, mimosa, un peu du buis en floraison) plus le poivre ou les grains de coriandre.
Musqué, léger et très aromatique.
Le croquant et la fine amertume du pépin de raisin cadrent bien les saveurs florales intenses.
C'est un muscat qui égayera l'apéritif, mais il ne faut pas le laisser vieillir.
C'est un coup de cœur.

Apogée :2007/2008
Dégustation : août 2007

         

Haut de la page.

Muscat 2005

Magnifique front olfactif de fruit noble (mandarine) et floral (fleurs blanches et frésia) ainsi que de musc.
La bouche n’est pas en reste et dispense la qualité comme l’effective réussite; parfaitement croquante avec une finale lisse elle est très équilibrée, fine et idéalement parfumée.
Une belle bête de muscat et très représentative.
Encore plus d’étoffe, de délicatesse, de subtilité et de fruit que le 2004.
Sa garde s’avérera intéressante et le conviera, à la perfection, aux préparations d’asperges, d’ici trois années, mais au présent, il s’agit d’un superbe vin de début de repas.
Il mérite largement un coup de cœur, mais il n’est pas loin d’un double.


Apogée :2006/2009+
Dégustation : septembre 2006

         

Haut de la page.

Muscat 2004

Nez d’un très bel effet; léger et d’harmonie sur un doux citron confit, un peu de l’orange sanguine et de l’abricot ainsi qu’une pointe musquée assez subtile ajoutée à une petite détermination minérale.
La délicatesse et l’allonge de l’Ottonel, le croquant et l’énergie du Muscat d’Alsace, sont parfaitement associés et démontrent, ici, très justement leur complémentarité.
Un muscat apéritif d’un contraste idéal: attaque un peu salée, douceur et légèreté de milieu de palais, puis, vivacité et amertume intriquées, sur le parachèvement des saveurs du poivre blanc ou la coriandre, en grains.
Un très beau coup de cœur.

Apogée :2006/2008
Dégustation : mars 2006

         

Haut de la page.