-

Cliquer pour retourner vers la page d'accueil du vigneron.

RIESLING




Génériques
Lieux-dits
Grands Crus
VT et SGN

GENERIQUES  Haut de la page.

 

Riesling  2011
Tradition

Robe lumineuse de reflet vert.
Nez de banane verte, fruits de pêche blanche et des agrumes ainsi que du floral (acacia, aubépine).
Bouche d'une jolie attaque grasse et d'un touché tactile agréable, puis vient rapidement l'acidité citronnée qui parsème son caractère pinçant.
La finale est revêche en acidités, mais un peu de temps lui sera d'un grand bénéfice, car il est contré d'une matière qui contient de la sève.
C'est un bon riesling à taquiner.

Apogée : 2014/2017
Dégustation : juin 2012

 

Haut de la page.

 

LIEUX-DITS  Haut de la page.

 

 SILBERBERG 


Riesling  2008
Silberberg

Robe claire uniforme.
Nez précis, particulier, fermé et compact.
Arômes de fruits "sévères" de poire et de nèfle, une sensation de talc propre au terroir, de fleurs en sourdine (iris, tilleul) et un peu d'eucalyptus.
Bouche nerveuse, très sèche et d'astringence en finale sur le particularisme du sol.
Le vin est long.

Apogée : 2011/2014+
Dégustation : novembre 2009

 

Haut de la page.

Riesling  2007
Silberberg
 

Robe jaune aux multiples reflets verts.
Nez frais et pur, pas dépouillé, mais d'une profondeur un rien facile sur le citrique d'abricot ou le tartrique du millésime, en apparence.
Bouche classique pour ce lieu-dit: relativement évolutive dans sa structure organoleptique et s'appuyant sur du très net et du sain avec une sensation minérale de chaux qui lie le fruit; voici un fruité déjà très ouvert.
Il faudra suivre ce millésime généreux et vérifier la progression dans le temps, car il y a dans ce vin comme de l'avenir conjugué à de la modernité et de l'ancienne bonne école.
Saveurs à suivre…
Il mérite un coup de cœur.


Apogée : 2010/2014+?
Dégustation : novembre 2008

         
 

Haut de la page.

Riesling  2006
Silberberg

Nez précis de citron confit et un peu de couque ou du pain d'épices.
Une agréable rectitude d'une astringence fraîche et éclatante, des saveurs légèrement minérales de graviers d'un aplomb grisant.
Une belle façon de riesling campé et d'une écoute archétypique
C'est assurément un coup de cœur.


Apogée : 2011/2013+
Dégustation : février 2008

         
 

Haut de la page.

 

GRANDS CRUS  Haut de la page.

 

 ENGELBERG 


Riesling Engelberg 2009

Jaune soutenu et agréable de par sa brillance.
Le nez pointe la finesse, la force contenue d'un grand cru dans une certaine modestie aromatique à ce stade, dans la précision, mais il y a des agrumes fins et l'acacia dans la subtilité.
Bouche pleine, un peu bousculée encore et d'une acidité longue un peu citrique/tartrique.
La note saline et la persistance en saveurs sont des garants d'avoir la sagesse de l'attendre comme il se mérite.
Ce 2009 est une réussite et dans le contexte de l'année, il en est même une excellente.

Apogée : 2014/2017+
Dégustation : juin 2012

 

Haut de la page.

Riesling Engelberg 2007

Profondeur et éclats de la robe couleur citron.
L’aboutissement est entier du nez jusqu’à la fin de palais.
Généreux, complexe, défini, ce vrai grand cru s’instille d’une acidité serrée, racée et persistante dans une matière qui est d’une qualité irréprochable.
Les arômes tirent sur la fraise écrasée, la poire jaune, le citron, la verveine et quelques fleurs blanches.
Allonge remarquable et dans la finesse de la jeune rhubarbe.
Un fort coup de cœur ultra proche du double.

Apogée : 2012/2015+
Dégustation : septembre 2010

         

Haut de la page.

Riesling Engelberg 2002

Robe jaune moyen et brillante.
Nez gourmand avec des senteurs de fleurs (seringa, mimosa) et de crème de noisette.
Superbe cachet du fruit dans une bouche très longue avec des modulations multiples: orange douce, puis un net resserrement sur le pamplemousse.
Proche d'un double coup de cœur.


Apogée : 2009/2011+
Dégustation : février 2008

         

Haut de la page.

Riesling Engelberg 1998

Délicatesse des arômes (clémentine, fraise, violette et craie).
Magnifique fondu de matière, mais ferme et sécheresse minérale de craie plus une acidité grailleuse puissante et longue sur le kiwi et le maquereau.
C'est assurément un coup de cœur.


Apogée
: 2008/2010+
Dégustation : février 2008

         

Haut de la page.

VENDANGES TARDIVES - SELECTIONS DE GRAINS NOBLES  Haut de la page.

 VENDANGES TARDIVES 


Riesling  2003
Silberberg VT

Citron confit.
Il est dans la caractéristique des réussites de l'année qui pourvoit des amertumes un peu éthérées ou d'encaustiques fins avec aussi de la mie de pain.
La noblesse d'un grand raisin est à l'appel.
Bouche finement mielleuse, mais serrée qui délie des saveurs caramélisées et d'un fondant qui ne dépare pas la minéralité crayeuse du terroir qui ressort bien.
C'est délicieux et direct.
Ce vin mérite un coup ce cœur.

Apogée : 2009/2012+
Dégustation : juin 2008

         

Haut de la page.