-

Cliquer pour retourner vers la page d'accueil du vigneron.

PINOT BLANC




Génériques

GENERIQUES  Haut de la page.

Pinot blanc 2011

Un axe subtil de senteurs végétales et d'un peu de miel aigre dans un ensemble plutôt austère sans raideur.
Le palais affirme aussi cette fermeté jusqu'à de la tannicité mûre, mais la matière reste bien agréable et saline, pas trop creuse.
De toute façon, vu une acidité un peu agressive en cette année 2011, il s'agit d'un vin de gastronomie : avec des palourdes ou des pâtes à coquillages.


Apogée
: 2014/2016
Dégustation : mai 2013

Haut de la page.

Pinot blanc 2008

Jolie teinte.
Un corps assez corsé, beaucoup de présence et de fermeté ainsi qu'une réelle finesse de texture.
Des arômes de fruits blancs, un peu de chlorophylle et du salé digeste.
Ce pinot mérite d'assurance un coup de cœur.


Apogée : 2011/2013+
Dégustation : décembre 2009

         

Haut de la page.

Pinot blanc 2007

Robe jaune claire et de l'éclat.
Nez floral d'acacia, d'iris, d'herbes condimentaires subtiles ainsi qu'un fruit de classe et pas sucré de melon d'Israël, de citron fin.
La bouche est ciselée sur le fruit et on y trouve une rémanence de pierres.
Ce pinot est parfait, persistant et très gastronomique.
Il mérite assurément deux coups de cœur.

Apogée : 2009/2012+
Dégustation : juin 2008

         

Haut de la page.

Pinot blanc 2005

Verve et diversité; citronnelle, oseille, coumarine, fleurs blanches, menthol et un peu chèvrefeuille.
C’est un superbe vin de gastronomie par son raffinement et sa persistance.
La sveltesse de son acidité lui donne des airs de riesling.
Il s’agit d’un coup de cœur facile et très proche du double.

Apogée : 2008/2010+
Dégustation : janvier 2007

         

Haut de la page.

Pinot blanc 2004

Au nez: fruit ouvert, mais d’un fond qui se développera encore et une bonne harmonie aromatique d’ensemble; de "petits" amers ciselés, de la menthe et des senteurs florales.
Bien qu’assez corsée et pleine, la bouche se montre ductile, d’un corps voluptueux et fin.
Ce vin se prolonge bien, se raffermit un peu en toute fin de palais sans dureté ni sécheresse et délivre des saveurs subtiles de poivre et un fruit sémillant.
Un très beau pinot à associer à des plats de poissons.
Il mérite un coup de cœur.


Apogée : 2007/2009
Dégustation : mai 2006

         

Haut de la page.