u

Portail Alsace Vignoble

 

TERROIRS MARNO-GRESEUX




A la marne qui apporte toujours la puissance et la charpente, le grès est un facteur d'allégement qui apporte la nervosité et la complexité.
Les vins mettent du temps à harmoniser ces deux composantes quelque peu antagonistes. 
Jeunes, les vins ne sont jamais d'une grande ampleur de "mâche" et semblent même parfois un peu minces de corps. 
Ils expriment toujours des notices minérales (de craie ou de roches sèches par exemple) et s'avèrent d'une disparité olfactive complexe, d'intensité moyenne mais assez changeante et peu stable au fil d'une dégustation, dans le stade juvénile. 
D'un profil aromatique donc très diversifié (comme l'anis, le girofle, la muscade, le pain d'épices, floral, fruité, minéral, avec parfois des fragrances végétales comme la fougère, la paille et à l'occasion des notes de sous-bois) ces vins prennent de l'épaisseur, de l'étoffe et de l'ampleur au vieillissement. 
Au final, on peut dire que ces terroirs sont plus généreux qu'un terroir exclusivement gréseux et que leurs arômes sont plus nuancés qu'un terroir marneux. 
Ils nécessitent souvent trois à quatre années de garde pour gagner l'encablure d'un pont entre la structure et la somme des saveurs qui s'épanouissent, s'épurent et se formalisent peu à peu. 
D'une noble origine, ils ne se révèleront complètement qu'au delà de cinq années de garde (avec une apogée jusqu'à six à neuf ans en vins secs et concentrés, en bons millésimes).

Grands crus
Pfersigberg
, Kirchberg de Ribeauvillé, Ollwiller, Saering, Spiegel, Vorbourg, Zotzenberg, Geisberg

u

Portail Alsace Vignoble